jeudi 3 avril 2014

Mon bel oreiller



J'ai encore eu plus envie de broder quand j’ai découvert Margaret Sherry et ses adorable chatons velus. Ce fut d'ailleurs l'occasion pour moi d’apprendre à travailler le lin, qui nécessite encore plus de minutie que la toile aida: en effet, alors que les trous sont préformés sur cette dernière, il n'y pas de démarcations sur le lin, Il faut en fait sauter un trou à entre deux passage de fil pour avoir un point de la bonne taille. j'ai passé approximativement une quinzaine de jours dessus...
Cette broderie , après des années d'attente (due entre autres a mon départ à Lyon pour trouver du travail  puis un déménagement ) a fini par faire office de taie de coussin. Tout vient à point a qui sait attendre et je suis vraiment ravie du résultat. J'ai plus ou moins l'intention de rebroder d'autres "fluffy cats " (chat velus) destinés au même usage.





 
Voici le détail:

( Oui à l'époque ou j'ai réalisé cette broderie, c'était l'age d'or d'MSN. Non ça ne nous rajeunit pas)










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire