lundi 31 juillet 2017

L'Elixir de la Vouivre

L'étiquette est un dessin modifié de Anne Stokes
Les dragons sont miens

J'en parle peu parce qu'il y a plus grave dans la vie, que j’apprends avec le temps à ne plus chercher la reconnaissance ou à être appréciée mon pour mon apparence physique.
Mais j'ai toujours été bourrée de complexes, provoqués par un énorme retard de croissance et ce qu'il implique. La moitié de mon corps aurait été refait si la bien-pensance n'exigeait de nous d' assumer ce que l'on a pas choisi! Et  puis le démon constricteur n'était pas banquier chez Rothschild; c'était juste un pervers narcissique endetté qui n'avait donc pas les moyens de m'offrir de la chirurgie esthétique... Par contre vivre avec lui aura largement contribué a entretenir une perte de poids conséquente déjà bien entamée dès les débuts de ma «vie lyonnaise».
Et ce qui devait arriver arriva :
J'ai attrapé des FESSES DE ZÈBRE !!!

Et bien oui, j'ai vraiment tapé "fesses de zèbres "dans gogole
pour trouver  cette image!
N'allez pas croire pour autant  que ces vergetures sont devenus le grand drame de ma vie; j'en avais déjà un peu avant, ça n'a jamais dérangé personne; en fait  c’était surtout un prétexte pour tester une sorcellerie au nom enchanteur : L'extrait de Sang de Dragon! Derrière le nom ronflant la réalité est tout de suite moins classe: c'est juste de la résine de Croton,arbre d'Amérique Latine du genre euphorbiacé, plutôt joli quand même.


L'extrait de sang de Dragon est réputé pour ses vertus mystiques (soit disant qu'il élimine les énergies négatives). Je m'en étais d'ailleurs procuré un petit pot dans une boutique ésotérique sous forme pulvérisée qui m'a couté la modique somme d'un bras et qui a empuanti ma chambre pendant une bonne semaine quand j'ai voulu l'utiliser comme encens. Donc pour l'énergie positive on repassera, et m'en suis procuré du liquide, plus facile d'utilisation.

  Il est surtout utilisé à des fins médicinales comme
antihémorragique et antibactérien dans l'antiquité.
On dit aussi qu'il aiderait a soigner le cancer (?) Moi, c'est ses propriétés cicatrisantes et anti-vieillissement qui m’intéressaient.


Je me suis inspirée de cet Élixir de la Khaleesie de cette Fée A.Z. c'est à dire  une cosméteuse assez productive et expérimentée, populaire
sur internet (?) et bonne cliente pour travailler en partenariat avec Aromazone et tester de nouveaux produits.
Alors là, Eve m'a vraiment vendu du rêve à tout point de vue et j'ai voulu en faire ma propre version,  en lui donnant un petit nom inspiré d'une créature issue du folklore de chez moi. parce que oui j'ai toujours été friande de "mondes imaginaires", de folklore et que si je peux allier deux centres d’intérêts  a priori sans rapports  ,c'est encore mieux!


Parenthèse j'étale ma culture  pour les non gameurs/rolistes/non Franc comtois

Vouivre expatriée à l'Eglise de Selestat,
chez mes amis d'Alsace
La Vouivre est un fantastique représentant du bestiaire local:
Possiblement  lointaine cousine des Sirènes de la Grèce antique et de Mélusine avec qui elle partage un goût prononcé pour les bains nocturnes.
Blanche avec une escarboucle fichée dans la zone frontale, c'est un dragon qui se distingue de ses comparses parce qu'elle n'a pas de pattes avant.

Comme de nombreux dragons, et c'est ce qui les rend fascinants, on peut l'associer à tous les éléments: elle vole ce qui en fait logiquement une créature de l'Air. Elle crache du feu dans certaines légendes quand elle est pas contente. L'escarboucle (oui bon un grenat, une pierre quoi) bien qu'évoquant aussi le feu par sa couleur la rattache à la Terre. Elle doit faire son nid dans les collines avoisinantes. Et comme dit plus haut, aime se baigner dans l'eau pure de nos lacs et étangs.

Elle a elle aussi la capacité  de se transformer en une jeune fille à la beauté extraordinaire et à la jeunesse éternelle.
 

Mais gare à celui qui voudrais s'emparer de son joyaux: s'il y parvient sans mourir dans d'atroces souffrances, il vieillira subitement et prématurément sans espoir de retour en arrière! bien fait.

Mais revenons à mon Élixir qui est lui aussi un Oléogel.... Ma version est largement épurée par rapport à l'originale et j'ai préféré quelques ingrédients que j'avais déjà à disposition.
D'autre part j'ai beaucoup  été aidée par Emmanuelle pour la reformulation. Emmanuelle de mon groupe fesse-bouc qui m'avait déjà inspiré pour la Magie Égyptienne ou le gel décrottant.
Si tu me lis: merci!  

voici ce qu'il contient:
-70,4% de gel aloe
-21% Huile de rose musquée)
-5% glycerine
-3%  d'extrait de sang de dragon
- 0,6% cosgard.
 

Donc  comme les  oléogels précédents c'est très simple à préparer puisque il s'agit d'ajouter chacun des ingrédients au gel d'aloe, de bien mélanger et de vérifier si le PH est bon. (6-6,5 )

Résultats/ Impressions.

J'ai honte de le dire mais je ne l'ai pas assez utilisé pour me faire une idée de l’efficacité.
Des quelques utilisations que j'en ai fait ,j'ai trouvé sa texture onctueuse et pas désagréable malgré la présence d'huile de rose musquée ,pourtant réputée pour avoir une odeur forte voir nauséabonde.
Par contre j'ai été un peu déçue par l'Extrait de Sang de Dragon  aussi bien d'un point de vue visuel qu'olfactif : on le décrit rouge vermillon avec une odeur remarquable. le mien était  orange et son odeur a peine perceptible
Peut être que j'aurais été plus tentée de l'utiliser si le Sang de Dragon correspondait a l'idée qu'on m'en avait donné et s'il avait eu un parfum plus riche...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire