vendredi 21 juillet 2017

Magie egypstienne (baume pour restaurer les momies )


Après avoir fait plein de cadeaux pendant  le printemps et une partie de l'été, j'ai décidé de penser un petit peu à moi également, et je me suis préparé quelques potions  rien que pour moi!
La première "sorcellerie égocentrique" est une invitation au voyage dans le temps, exotique et antique...
Oui, j'ai reproduit une copie de l'Egyptian Magic!"

L'Egyptian Magic, pour faire simple,  c'est un produit Mirrraaaaacle , normalement naturel et recommandé  par les plus grandes stares comme Kim Kardachiante.Il a beaucoup de succès auprès des cosméteuses également, grâce à son efficacité et sa simplicité de réalisation;  ces dernières semblent assez nombreuses à proposer leur version  plus ou moins complexe, nécessitant  parfois des produits couteux, car "nobles" mais certainement plus sains que ce qu'on peut se voir prescrire: c'est  essentiellement composé d'huiles d'olive/calendula, et dans notre cas,
produits de la ruche.
 
 Pour la parenthèse culturelle,l'Apiculture se serait développée en Égypte antique. Le miel est alors un produit de luxe utilisé pour non seulement pour sucrer, mais aussi pour ses vertus thérapeutiques et embaumer les momies.
 Ainsi tout ce qui est lié à  l'apiculture prend une dimension sacrée: les abeilles sont considérée comme les larmes du Dieu
Râ:
"Les larmes de son œil tombèrent sur le sol, elles se changèrent en abeilles, ainsi naquit la cire, ainsi naquit le miel".
Et voici donc l'origine du nom Egyptian Magik  francisé par mes soins pour ma version!

La raison pas glop qui m'a ammené a le réaliser c'est que je me suis retrouvée victime d'une allergie réaction aussi inesthétique que désagréable
Malheureusement, la chaleur et le rasage -parce que oui je cède aux dictats d'une société pilophobe- n'ont pas arrangé les choses et voila le résultat pas glorieux mais douloureux
:

Et si ce qu'on voit là n'est déja pas bien beau,
ça a empiré par la suite.
J'avais d'abord essayé de soulager ça en limitant au maximum l'utilisation du déodorant, forcément, et avec ce que j'avais à disposition:
- le
beurre de karité malgré son effet un peu émollient n'a absolument pas calmé les picotements
-
le gel d'aloe avec un peu d'huile essentielle de lavande fine, ont un peu apaisé les démangeaisons, je desquamait beaucoup et la peau restait desséchée.
-une nuit ça me grattait  tellement que j'ai remplacé la lavande par de l'huile essentielle de menthe poivrée, anti prurigineuse. Le soulagement était réel; mais le lendemain j’étais encore plus irritée.
 
Alors j'ai tenté ce produit l ce produit qui  normalement soigne tout: les crevasses/gerçures, les callosités, l’eczéma, les cicatrices... Je l'ai réalisé à partir de la version dEmmanuelle, une de mes cosmeteuses favorites, avec quand même des substitutions :Le macérat  de calendula n'est pas réalisé sur l'huile de coco et j'ai remplacé l'huile de ricin par de l'olive traditionnellement utilisée.


Le mode opératoire est effectivement très simple:

dans mon chaudron favori: les huiles et la cire en fusion;
de gauche a droite: mon miel,
ma solution de propolis (elle est alcoolisée: pas top)
et ma gelée royale lyophilisée









 On fait d'abord fondre au bain marie les huiles et la cire.
















Puis hors du feu on ajoute la gelée royale , le miel et la propolis. et on touilletouille.
C'est amusant parce que ce n'est pas une émulsion
et pourtant ça ressemble à une mayonnaise parfaitement réussie






 
 





 Et vite, avant que ça fige on conditionne dans le récipient définitif. Cette fois ce n'est pas un bocal a pâté, mais une boite de karité "mise en beauté" grâce à une photo de fresque égyptienne qui évoque l'apiculture dont suis bien fière.






Résultat/Impressions:
Immédiatement, la première impression, avant même d'avoir terminé c'est que ça pue, malgré l'ajout après coup de fragrance au miel! En aucun cas je ne m'attendais pas a une odeur de vieux graillon de cantine.Un jour maman Ogg a fait du poulet au porto. c'était délicieux, sincèrement. Et bien une fois refroidi ça sent exactement pareil, c'est écœurant. Et  il n'y a aucun doute à avoir , ça vient de l'huile d'olive, bio , pressée à froid ect...

Concernant l'utilisation: je suis mitigée ; le miel a un peu cristallisé ce qui donnait un résultat granuleux, légèrement exfoliant: ça me permettait de me débarrasser de mes vilaines peaux mortes mais en même temps ça intensifiait les  abominables gratouillis qui comme par hasard se manifestaient surtout la nuit!

Je ne sais  pas si ça a fonctionné réellement. ou sije me suis persuadée de voir un résultat significatif , comme avec un placebo :
Si j'ai passé deux premières nuits convenables, ça a recommencé les suivante. C'était  juste invivable parce ce qu'il ne faut absolument pas y toucher, sinon on ne peux plus s'arrêter de gratter. Moi j'ai cédé , frotté et gratté, comme une forcenée, à m'en laisser la peu à vif et écorchée: j'avais les aisselles en feu et chaque tentative d'apaiser semblait pire que la précédente.

Au final la seule chose que j'ai trouvé à faire, 
aussi stupide que désespérée, c’était de mettre de l'alcool modifié dessus. Ça fait très mal. Mais l'effet de brulure passé, ça s'est apaisé d'un coup.


Alors j'ai arrêté temporairement le baume égyptien  et utilisé que de l'alcool, le temps que ça s'arrange un peu. Ça ne démangeait plus mais ça n'aidait pas a la cicatrisation, hein. Puis j'ai combiné les deux: en utilisant très peu de baume, sur les zones abimées  préalablement désinfectés,   et en prenant le temps de bien faire pénétrer:C'était plus satisfaisant, mais il a fallu voir sur le long terme pour que ce soit significatif

Malheureusement je n'ai pas plus d'idée sur l'efficacité de ce produit: un jour j'ai été contrainte de réutiliser mon déo riz-cola une semaine de canicule, sachant que je prenais de gros risques vu qu'il contient de l'huile essentielle de bergamote, photosensibilisante. Je ne pouvais pas me permettre d'occuper mon poste en contact avec des clients, en transpirant et en sentant mauvais...Du coup je me suis  vite retrouvée à faire une réaction très violente : j'ai fini par me faire une raison et me dire que j'en étais à un point où la "Magie Egyptienne" n'était pas /plus adaptée à mon soucis et qu'il était peut être temps d'aller voir le médecin, ce que j'aurais même dû faire  bien avant.

Finalement, je dois ma guérison grâce à l'intervention  d'un gentil collègue « barreur » de Maman Ogg  qui "a pensé a moi":le problème que je trainais depuis de nombreuses semaines s'est donc arrangé en quelques jours. Cependant la peau est marquée par les agressions que je lui fait subir: elle ne s'est pas régénérée uniformément, des différences de pigmentation sont visibles:



Ainsi donc je ne sais vraiment pas quoi penser de cette Magie Egyptienne. j'ai vraiment essayé d'y croire,  peut être trop , mais je pense que j'aurais dû m'orienter plus tot vers des soins conventionnels.
Il faudrait que je puisse me faire une idée en ayant l'occasion de le réutiliser sur une problématique moins importante.
Je ne sais pas non plus si j'en referai un jour, mais si jamais ça devait arriver,
je m'abstiendrai d'utiliser l'huile d'olive...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire