jeudi 5 octobre 2017

Son Altesse Imperiale Riz-cola II ou le retour du déo Riz-Cola


Parce que j'estime qu'il n'y a pas que Martin LukeAragorn ou les Xenormorphes qui ont le droit de faire leur (grand) retour, je rédige  un petit article sans prétention concernant mon super déo karité aux huiles essentielles qui sent super bon et que tu trouveras nulle part dans "le commerce".
Maman Ogg en a tellement bien fait la pub que ma Tata Nelly a voulu elle aussi le sien! Comme j'ai amélioré ma recette d'origine , nous lui donnerons le doux nom de Riz-Colas II, qui sonne plus russe que suisse mais que je trouve terrible! (y avait un reportage sur la Russie à la télé hier)

En fait il n'y a pas de quoi écrire un roman: j'ai suivi la même recette que pour mon premier essai gagnant (riz) coca cola (c'est comme ça qu'on disait quand on jouait à l’élastique avec mes copines d'école) sauf que j'ai remplacé la cire de candelila que je n'avais plus par de la cire d'abeille  et divisé par deux les doses 'huiles essentielles qui avec le recul et l’expérience me paraissaient excessives*: je ne voulais pas générer des réactions allergique chez ma tata et encore moins lui provoquer des troubles hormonaux.
*Les huiles essentielles sont a la mode, mais j'ai fini par comprendre au fil de mes recherches et échanges que c’était un tort de les  percevoir comme une panacée inoffensive qui en plus sent bon. Sans non plus les diaboliser ou les bannir totalement par excès de prudence, j'ai choisi de les utiliser avec parcimonie et certaines précautions, pour leurs propriétés (thérapeutiques ou cosmétiques); plus pour leur parfum uniquement, car elles peuvent avoir des effets secondaires  néfastes.

 Je ne m'attarderai pas sur le mode opératoire, qui lui est identique:
-on fait tout fondre au bain mairie en ajoutant les huiles essentielles hors du feu et on coule ça dans le petit trou de l'étui retourné ce qui est super chiantique (1)
- et on laisse figer (2 et 3)
-avant de décorer et conditionner
(4).


1
2
3
4



Résultat/Impressions: 



Je craignais que la cire d'abeille ne soit pas trop adaptée à l'usage du déo car elle est plus "molle"  que la cire de candelila. C'est bien le cas, mais c'est mieux: la texture est plus "crémeuse", plus douce et l'application est moins "agressive" puisque elle est facilitée.

Ça ne m'est encore jamais arrivé mais ma grosse hantise est de provoquer des effets secondaires graves chez les personnes à qui j'offre mes cadeaux (quand il s'agit de moi,je m'en fiche un peu en fait, ce qui n'est pas bien malin quand on sait que ça peut aboutir à ça )
C'est pourquoi j'ai encore rédigé  une belle notice en indiquant toutes les précautions a prendre  (test de réactivité, fenêtre thérapeutique...)  et la liste détaillée des ingrédients, au cas où.

Ceci dit Ma Tata n'a pas eu de soucis d'allergie ni quoi que ce soit , elle en est très satisfaite et m'a beaucoup remerciée..

Du coup je suis encore plus contente de  Riz Cola II. Je pense que si je suis amenée à le refaire ce déodorant une troisième fois je baisserai encore un peu la quantité d'huiles essentielles (au tiers de la recette d'origine)



3 commentaires:

  1. Moi j'en ai pas eu !... Mais ce sera peut-être pour une prochaine fois, hein ?

    RépondreSupprimer
  2. Ah mais si j'ai assez de temps, je t'en présenterai un autre! comme ça tu verras et tu me dirais ce qui te conviendra le mieux en temps voulu ;)


    RépondreSupprimer