lundi 19 décembre 2016

Gel décrottant de l'apprentie caissière aux mains noires




           Dans le précédent article, je me lamente beaucoup sur mon misérable  sort, MAIS  j'évoque aussi le fait que j'ai réussi à remonter la pente à tous niveaux et comment j'ai recommencé mes sorcelleries.
Parce que oui, si je me suis autoproclamée "apprentie sorcière", ce que tout le monde ne sait pas , c'est que je suis aussi hôtesse de caisse, maintenant. Pour le moment. Grâce a une formation pas terrible éprouvante psychologiquement (je ne parlerait pas des détails ici)  mais qui a eu le mérite de me faire mettre un pieds dans un magasin ou je prends plaisir a aller travailler. Vraiment!
Et accessoirement qui me permet de gagner assez de  sous à dépenser dans de nouvelles potions....

-L'avantage d'être hôtesse de caisse, c'est qu'on fait un peu d'exercice tout en restant assise et en papotant avec les clients (ou la collègue derrière quand on a personne d'autre)

- L’inconvénient quand on est hôtesse de caisse, c'est qu'on manipule des billets et des pièces tout dégoutants (vous n'imaginez même pas ce qu'on me met entre les mains parfois) et les tickets de caisse dont l'encre a vite tendance a noircir les doigts.
Et avoir les mains sales, ça le fait pas, mais alors pas du tout aux yeux des clients.
Nous n'avons pas l'eau courante et le savon installés dans nos îlots de caisse; normalement, nous avons du gel hydroalcoolique à notre disposition, mais ce n'est pas systématique et ensuite, ceux ci  ont une compo dégueulasse sont très forts.

J'ai eu la chance de tomber un jour, sur un groupe facebook que je lis régulièrement, sur la publication d'une fille qui s'appelle Emmanuelle, qui fait des super préparations, qui présentait son gel à elle (sans alcool) et dont je me suis  inspirée.

Par contre ce qu'il faut savoir c'est que ce que j'ai fait c'est en fait la version du pauvre de son gel...
Oui je ne suis pas très futée et je n'ai pas bien compris le choix  de ses produits que j'ai mal interprété....Je mérite mon surnom Kinder, je reconnais.

Voici donc la recette  pour un un flacon mignon de 100ml:

-75% Gel D'aloe
-10% d Isio4 parce que oui   c'est comme ça que j'ai interprété le "mélange de 4 huiles" de la recette initiale qui  était en réalité 
prune, baobab, camélia et coton.
-10% d'huile de ricin nourrissante, glissante tellement elle est épaisse
-2% d'alcool (vodka) en remplacement de la glycerine initiale. Je sais c'est idiot parce que ça n'a pas les mêmes propriétés mais je voulais quand même un truc plus désinfectant
-1% d'huile essentielle de citron: purifiante, antiseptique. NB je n'ai rencontré aucun problème personnellement et je ne le savais pas a ce moment là, mais elle est à utiliser avec prudence car photosensibilisante (elle fait réagir la peau a la lumière solaire, ça fait un peu l'effet d'  un coup de soleil) 
  -2% d'huile essentielle de lavande fine, cicatrisante et antiseptique.
Bon j’admets que j'ai aussi pris ces huiles essentielles pour reproduire autant que possible le parfum du gel d'une copine de formation.
-Une goutte de Colorant alimentaire bleu (pour parce que le rendu originel avait un aspect vraiment douteux)

C'est très simple à faire , on mélange tout ce qui est huileux ensemble puis on rajoute le gel  additionné  d'alcool. La seule difficulté a été de faire rentrer tout ça dans mon flaconnage à l'embouchure très étroite. j'ai du me bricoler un petit entonnoir avec les moyens du bord.

On obtient donc un "oléogel" comme ça: 
c'est a dire un produit composé a la fois  d'huile(s)  végétale( s) et d' une phase aqueux qu'il faut du coup secouer a chaque utilisation pour bien mélanger les deux phases parce qu'il n'y a pas de produit émulsifiant pour homogénéiser la mixture.

 
Et pour bien finir, on colle une "belle étiquette maison"
avec une photo "maison" prise exprès pour l'occasion

Résultat/Impressions:

Alors c'est bien, ça glisse bien, sans être trop  gras ni  trop coller, le temps d’absorption est plus long que ce  qu'on nous fournit MAIS ça ne  pique pas en cas de bobo  et n'assèche Pas , il ne colore pas non plus et ça sent bon
En plus c’était cool parce que j'avais des cobayes à disposition pour le tester: Maman Ogg Mon ami Laurent le Pirate chanteur, ma sœur et son fiancé, tous trois bien intrigués de me voir exercer sous leurs yeux mon Art !

Attention toutefois a ne pas en mettre de trop sinon ça "colle gras" et c'est trop long a absorber et l'odeur peut devenir entêtant.
Je l'ai trainé partout avec moi et je le montrais a qui voulait bien le voir (ou pas)
Je n'ai eu aucun soucis avec l'huile essentielle de citron pourtant photosensibilisante.
Peut être que la prochaine fois j’augmenterai la dose d'alcool et mettrai moins d'huile pour atténuer l'effet un peu gras et avoir quelque chose d'un peu plus désinfectant...
Bien entendu , c'est surtout un produit d'appoint qui ne doit pas empêcher de se laver correctement les mains à l'eau et au savon dès que l'occasion se présente.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire