lundi 15 mai 2017

Bombes et et flammèches mûre du son partie 2

Je sais c'est la même que pour le premier.
Mais je ne savais pas quoi mettre d'autre comme photo de présentation

Mon dernier article explique désagréments que j'ai rencontré en réalisant mes premières bombes à bain pour mon petit cousin.  et en réinventant sans le vouloir la recette des boules puantes....

 Ayant perdu beaucoup de matière, j'ai décidé de compenser le nombre réduit de ballistics avec une bougie parfumée.

Mais je n'étais pas au bout de mes peines!
Vu que j’expérimentais de nouvelles matières premières je me suis trouvée confrontée à des de nouvelles réactions et de nouveaux effets.
Et je dois avouer que jusqu'au bout, j’ai appréhendé le résultat de mon:



Cadeau n°2: Bougie "incertaine" à la mûre du son

Sans vouloir me vanter, tout le monde aime mes bougies parfumées, et je pensais à juste titre que le Ptit Julien était désormais assez grand pour qu'on lui en offre une.

J'ai donc fondu et coulé une petite bougie de cire d'abeille jaune elle aussi parfumée à "la mûre qui fait rire. "

Pour la teinter, j'ai utilisé mon habituel " rouge vif en cire solide complété de quelques pincées de pigments de mes ballistics histoire qu'elles soient assorties.

Résultats/ Impressions

Je ne sais pas si c'est parce que j'ai utilisé du pigment sous forme de poudre, mais jusqu' à la dernière minute cette bougie m'aura réservé la surprise de son apparence, la couleur finale ne s’étant révélée qu'une fois la cire totalement durcie et refroidie.
Comprenez par la : le lendemain matin.

Elle est passée par toutes les nuances de violet ! Je craignais d'obtenir avec une couleur "fifille" -à un moment donné elle était mauve/parme- qui n'aurait peut être pas été appréciée; mais elle est devenue bordeaux ce qui est tout a fait acceptable:


Mais ce qui m'a le plus plu, , c'est la surface: correctement coulée, elle est bien lisse et brillante ,cependant, et c'est magnifique, la couleur n'est pas uniforme, je pense que le mélange cire plus pigments en poudre n’était pas tout a fait homogène, du coup on y voit apparaitre des traces de cire jaune, qui évoquent ces flammes générées lors d'éruptions solaires... ou une surface stellaire...



Ils ont attendu le retour de vacances de Julien (qui
m'a envoyé une carte de ses  vacances avec son Papi Gérard pour me remercier), pour étrenner cette bougie, qui parfumait chez eux avant même d'être utilisée.

A priori son parfum, éteinte ou allumée est une tuerie (on me l'a pas dit comme ça mais c’était dans ce ton)
En plus elle a duré relativement longtemps. Je pense que ça vient du fait que j'ai utilisé  de la cire d'abeille comme a mon habitude.


Murielle et bien elle a adoré, autant que la balisti
c. 
Entre parenthèses, j'estime que  quand je fais un cadeau pour un jeune c'est avant tout a lui qu'il doit plaire (composer avec les gouts des parents ça a tendance a me saouler),
Mais je me suis rendue compte ce jour là que le fait que mes cadeaux soient approuvés aussi par ma cousine c’était encore mieux.
E
lle aurait presque gardé la bougie pour elle!
En même temps je la comprends:  après tout moi aussi j'ai tentée  de la garder rien que pour moi.
Mais on m'a dit que ce serait pas correct alors tan pis.


Voilà.
Voilà la suite et la fin de l'histoire de  deux  sorcelleries bien parties pour devenir un échec critique et qui malgré toutes leur mésaventures, ont été victimes de leur succès.
Pour ce qui est de cette bougie parfumée, je n'ai pas besoin d'en dire plus: c'est une réussite.
Je crois que c'est  la plus aboutie parmi celles que j'ai faites. En tout cas c'est ma préférée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire