mercredi 21 mai 2014

La petite crème de mon ami Mosa : premier fiasco...

            Aujourd'hui je vais vous raconter  mon premier fail: le jour ou j'ai voulu faire une émulsion!
Dans ma tête c'était aussi bête qu'une mayonnaise: on prends une dose de gras, une dose d’aqueux, et comme c'est hétérogène on utilise un liant pour homogénéiser le tout. Et voilà. Et en fait non!

J'en suis venue à ça parce que j’étais dans une période "mimosa". Mais personne ne m'a offert de Mimosa,à part le  démon constricteur , aussi acheteur compulsif qui dans un jour de générosité, m'avait offert un savon parfumé de cette fragrance.
D'autre part, comme mes précédentes expérimentations cosmétiques avaient été concluantes à mes yeux, j'ai décidé de tenter une émulsion. et de réaliser la crème de nuit miel-olive-mimosa d'Aroma-Zone, dont je n'avais pas fondamentalement besoin ; mais le choix de recettes "au mimosa" proposé par le site était assez restreint;  celle ci me permettais également  de faire le moins de dépenses possibles puisque j'avais déjà bon nombre des ingrédients à disposition.
 

Tout d'abord, j'avais réalisé avec AMOOOOUR mon propre macérat huileux de vanille, en plongeant une gousse (fendue) dans 100ml d'huile de macadamia. Et j'ai attendu. Un mois.

J'avais même fait une chouette étiquette!

Voici les autres ingrédients utilisés:


Note: j'ai rayé le Bicarbonate car je ne me rappelle pas en avoir utilisé.

J'ai donc ensuite  tout fait comme dans la recette (excepté pour le bicarbonate , donc) . Enfin j'ai essayé. Parce qu'a un moment donné ça n'a plus été. 

- J'ai transféré le macérât de vanille (que j'avais fait moi même) avec l'huile d'olive, la cire d'abeille jaune et l'absolue de mimosa ainsi que  l'olivem 1000 dans un bol. J'ai mis à chauffer au bain-marie, en mélangeant tout le temps comme précisé.
-Dans un autre bol, j'ai aussi chauffé l'eau au bain Marie aussi.
 J'ai donc fait chauffer mes préparation à 70°C comme indiqué; j'avais même investi dans un thermomètre de cuisson exprès.
 -Toujours en suivant bien ma recette quand  les deux phases sont arrivées  à la même température, (et que tout avait fondu), j'ai versé "lentement"  et " hors bain-marie" mon eau  dans la phase huileuse (A)  en mélangeant "vigoureusement" (bête et disciplinée ) au mini-fouet "pendant environ 3 minutes" (toujours comme indiqué) parce que je n'avais pas le batteur-mousseur. . Le mélange aurait dû blanchir et s’homogénéiser.  

Mais c'est la que tout s'est gâté!!!
Oui c'était à peu près "homogène" mais je trouvais ça bien liquide et ça ne blanchissait pas du tout. Alors j'ai paniqué et j'ai fait n'importe quoi: pour épaissir j'ai balancé une blinde d'Olivem...
Et ça prenait toujours pas...
Alors, j'ai essayé de reprendre, quand même, le modus operandi d'Aroma-zone et j'ai mis mon bol dans de l'eau froide, et rajouté le miel et le conservateur,  toujours en touilletouillant "vigoureusement" et désespérément pour "accélérer le refroidissement et la prise de l'émulsion".
Sauf que oui, ça a pris , mais trop, du coup. Je me suis retrouvée à mettre en catastrophe ma préparation dans une de mes boites (désormais vide) et me suis retrouvée avec un truc pas terrible qui ne ressemble pas du tout a ce qu'on voit chez Aroma-zone:

Ca c'est ce que j'étais censé avoir

 Résultat/impressions:
Et bien je me suis retrouvée avec ce truc un peu dégueulasse.
Ah oui le trou c'est quand j'ai mis mon doigt dedans "pour voir comme ça faisait"
J'ai quand même testé et utilisé cette "crème" quelques fois, un baume en fait, qui tient plus  la pâte à tartiner au spéculoos qu'autre chose, couleur jaune moche et qui ne sentais pas du tout le mimosa mais la dragée (et je n'aime pas les dragées). C'était très gras et pas très agréable mais pas dramatique non plus. Je ne me suis pas retrouvée défigurée non plus en l'utilisant. n'ai eu aucun effet secondaire. 
Et puis avec les chaleurs d'été j'ai fini par la retrouver déphasée: tout le gras était remonté. Je l'ai jetée sans regrets. et je n'ai jamais retenté de faire des émulsions depuis.

Voilà donc l'histoire de mon premier échec! Je me suis consolée en me disant que c’était quelque chose de plus complexe que ce que j'avais fait.
Parce qu'il y a eu bien pire  par la suite à mes yeux! ^^



2 commentaires:

  1. Je n'ai pas vu cette émulsion, mais pas grave, il ne faut pas te décourager! si c'est comme pour une mayonnaise, il faut être patiente et ne pas s’énerver! Allez une prochaine fois peut être?

    RépondreSupprimer